Werner & Mertz Professional prend des initiatives durables et enregistre des succès mesurables dans ses efforts en faveur de l’économie circulaire

Werner & Mertz Professional, fabricant de produits de nettoyage professionnels durables, s’efforce depuis longtemps de dissiper la fausse contradiction entre écologie et efficacité. Concrètement, l’entreprise tente de devancer la réglementation et les dispositions écologiques dans tous les éléments essentiels de ses produits : formules, emballage et production. Avec succès, comme en atteste le récent rapport de durabilité du producteur.

En sa qualité d’éco-pionnier, Werner & Mertz souhaite en outre diriger le développement du marché via des solutions d’hygiène et de nettoyage recyclables – et intégralement durables – aux performances élevées, et inoffensives pour la santé humaine et la nature.

Werner & Mertz pose de manière cohérente des objectifs à long terme, qui deviennent aussi souvent les nouvelles normes dans le domaine de l’application écologique en dehors de ses propres marques et produits. « Notre initiative Recyclat et notre initiative Native Surfactants en sont d’excellents exemples, dans lesquels nous intégrons des substances végétales d’origine européenne », explique Reinhard Schneider, CEO de Werner & Mertz.

Werner & Mertz a débuté l’Initiative Recyclat en 2012. L’objectif est de mettre les emballages PET au cœur d’un circuit de recyclage fermé, et d’utiliser les déchets PET des sacs PMC comme une matière première secondaire à part entière.

« Nos détergents écologiques B2B green care PROFESSIONAL contiennent beaucoup d’ingrédients végétaux en plus des agents tensio-actifs obligés. Nous privilégions à cet effet les substances végétales venant de partenaires européens. Cela présente de nombreux avantages comme : protéger la forêt tropicale, préserver et promouvoir la biodiversité, éviter les monocultures, utiliser des routes de transport courtes, etc. », ajoute Reinhard Schneider à propos de l’initiative Native Surfactants.

« Au sens le plus large, notre défi consiste aussi à s’attaquer aux problèmes environnementaux mondiaux comme celui du plastique dans les océans, un problème qui, selon nous, doit être abordé sur ter via, par exemple, notre Initiative Recyclat », conclut Reinhard Schneider.

Le rapport de durabilité complet de Werner & Mertz, avec les succès mesurables de l’entreprise dans ses efforts en faveur de l’économie circulaire, peut être téléchargé ici : http://wmprof.com/fr_be/be/downloads_2/fs_fast_download.html